Cheminements

Des femmes ôtent leur voile

Iranian Women Are Showing Off Their Hair As An Act Of Protest And It Is A Very Big Deal

This is a remarkably beautiful act of bravery.

This is Masih Alinejad, an Iranian journalist who is an advocate and activist for religious freedom and women’s rights.

This is Masih Alinejad, an Iranian journalist who is an advocate and activist for religious freedom and women's rights.
Vox / Via youtube.com

Since 1979, all women in Iran have been required to cover their hair in public.

Since 1979, all women in Iran have been required to cover their hair in public.
Vox / Via youtube.com

In 2014, approximately 3.6 million women in Iran were warned, fined, or arrested by the morality police for inappropriate dress, according to Esmail Ahmadi-Maghaddam, head of the national security forces in Iran.

Growing up in Iran, Masih saw her older brother as a symbol of the freedom she did not have, she says in a film published by Vox.

Growing up in Iran, Masih saw her older brother as a symbol of the freedom she did not have, she says in a film published by Vox.
Vox / Via youtube.com

“How he was free to run in a green, lovely farm without headscarf,” she says in the video.

Today, she is constantly impressed by the diversity and freedom she sees around her, living in the United States.

Today, she is constantly impressed by the diversity and freedom she sees around her, living in the United States.
Vox / Via youtube.com

“I love that!” she says. “Two women with headscarves, and two women without head scarves. Look at how they are free! They just, you know, walk past each other without judging each other. Without getting arrested by the morality police. Isn’t that beautiful?”

Alinejad started to post photos of herself with and without her hijab on Facebook. Soon, others started to send her their own photos.

Alinejad started to post photos of herself with and without her hijab on Facebook. Soon, others started to send her their own photos.
Vox / Via youtube.com

Inspired, Alinejad began the Facebook group, My Stealthy Freedom. With over 803,000 followers, the page has become a site of quiet and courageous protest.

Inspired, Alinejad began the Facebook group, My Stealthy Freedom. With over 803,000 followers, the page has become a site of quiet and courageous protest.
Vox / Via youtube.com

A woman showing her hair is still a punishable crime in Iran.

A woman showing her hair is still a punishable crime in Iran.
My Stealthy Freedom / Via Facebook: StealthyFreedom

Still, thousands of women and girls bravely stand up for freedom, and support each other.

Still, thousands of women and girls bravely stand up for freedom, and support each other.
My Stealthy Freedom / Via Facebook: StealthyFreedom

Even many women who choose to cover their heads for religious reasons, support freedom of choice over the compulsory hijab.

Even many women who choose to cover their heads for religious reasons, support freedom of choice over the compulsory hijab.
Vox / Via youtube.com

Alinejad points out that there are also many photos of Iranian men who support the movement.

Vox / Via youtube.com

 
 

Many of the messages she receives from young Iranian women express their desire to “feel the wind through their hair. It’s a simple demand.”

Many of the messages she receives from young Iranian women express their desire to "feel the wind through their hair. It's a simple demand."
My Stealthy Freedom / Via Facebook: StealthyFreedom

Unfortunately, Alinejad adds, “To be like this is forbidden in Iran.”

“Iran is for all Iranians. Iran is me and my mother. My mother wants to wear a scarf. I don’t want to wear a scarf. Iran should be for both of us.”

"Iran is for all Iranians. Iran is me and my mother. My mother wants to wear a scarf. I don't want to wear a scarf. Iran should be for both of us."
Vox / Via youtube.com

Learn more about My Stealthy Freedom, and watch the entire video here:

Vox / Via youtube.com

La nature du sol

INFORMATION GÉNÉRALE

Cette page de diffusion du groupe DAALPG (voir l'à propos) est un canal pour que vous puissiez agir et réagir, mais pas seulement avec les commentaires des publications, qui vous donnent la possibilité de "Répondre" aux uns ou aux autres en particulier, mais aussi de partager vos propres connaissances et informations, dans les domaines et thématiques de cette page, en les postant ici même, puisqu'elles apparaîtront ensuite dans la rubrique "Publication su...

Afficher la suite
 
  •  
    2 personnes aiment ça.
  • Anne Cassar
    Écrire un commentaire...
     
 

Cet exposé rapide permet notamment de comprendre en quoi consiste un sol en bonne santé et de faire connaissance avec les différents acteurs qui favorisent l’homéostasie¹ de la terre. 
Une fois ceci bien assimilé, on comprend alors que l'agriculture conventionnelle est un génocide permanent de nôtre planète !

La microbiologie du sol est une des branches de l'écologie microbienne qui a essentiellement pour objectif l'étude du rôle des micro-organismes dans le sous-écosystème (dénommé système sol-plante) constitué par le sol, la microflore, la faune du sol et les plantes. 
Les micro-organismes du sol y jouent deux rôles essentiels : d'une part, ils sont responsables de maintes transformations chimiques et même physiques qui se déroulent dans les sols ; d'autre part, ils agissent directement ou indirectement sur la nutrition des plantes. En fait, il existe tout un réseau d'interactions complexes entre les micro-organismes du sol, les plantes, la faune du sol et les composantes chimiques et physiques du système sol-plante.

Suivez le lien ci-dessous pour connaître le travail de Claude et Lydia Bourguignon:
http://www.lams-21.com/artc/1/fr/

(1) homéostasie : C'est la capacité de guérir si l'atteinte n'est pas trop grave, de maintenir le milieu interne constant, face au changement des circonstances extérieures, pour préserver son existence.

Page de diffusion de "Devenir Autonome, Agir localement, et Penser globalement" (DAALPG). Le groupe est ici :https://www.facebook.com/groups/511907638850142/

Si vous désirez aller plus loin dans la compréhension des enjeux de l'agriculture biologique et plus encore, regardez ces trois partie d'une conférence donnée en août 2014 à Lalouvesc, réalisé par Fabrice Beauvois © 2014 • Studio Sourisdom (www.sourisdom.fr).

Conférence : "Quelle planète demain"
Lalouvesc (Ardèche) 2 Août 2014

Le 2 Août 2013, le premier marché bio de Lalouvesc (Ardèche, Rhône-Alpes) s’est déroulé en présence de nombreux producteurs et artisans bio.
Cet événement a été suivi d’une conférence donnée par Lydia et Claude Bourguignon et Pierre Rabhi.

Les intervenants ont abordé tour à tour de nombreux thèmes comme les questions philosophiques et sociétales de l’avenir de notre planète, des questions agricoles et écologiques sur l’utilisation de nos sols, ainsi que d’autres thèmes qui leur sont chers.

• Cette première partie vous présente l’intervention de Pierre Rabhi fondateur du mouvement des Colibris. (Partie 1 - 50min04)
https://www.youtube.com/watch?v=jS82fc-WPdc
• Cette seconde partie vous présente l’intervention de Lydia et Claude Bourguignon. (Partie 2 - 41min08) 
https://www.youtube.com/watch?v=h2IFMocpe8o
• Cette troisième et dernière partie vous présente les questions du public. (Partie 3 - 1H04MIN21)
https://www.youtube.com/watch?v=N-VSR32mZ5k

La différence entre Taichi et Qi Gong

On me demande souvent: "Quelle est la différence entre Taichi et Qi Gong?"

Voici une réponse de Nicole, avec de jolies images qui parleront aux pratiquants de Dordogne.

Le Qi, l'énergie qui guérit

Voici un documentaire sur les différentes branches de la médecine chinoise:

Acupuncture,Qi Gong, Pharmacopée traditionnelle,Tuina, Waiqi Liao, etc.

Documentaire très intéressant, car pour une fois, les rencontres proposées ne sont pas conventionnelles, mais authentiques, et du coup très belles...

Comment le Chi fait encore partie de la vie quotidienne des Chinois dans les soins de santé. Une évidence.

Renouveau du Bouddhisme Chan dans la Chine contemporaine

Catherine Despeux nous relate l'évolution de l'attitude du gouvernement chinois par rapport aux religions.

Sagesses bouddhistes -
Emission du 18.1.2015
Le renouveau du bouddhisme chan dans la Chine - (France 2)

         

Modifier nos rapports de pouvoir

Spirital Ecology édite ce shéma très intéressant, limpide même.

Il nous propose de passer d'un fonctionnement pyramidal -qui est celui choisi par notre civilisation occidentale depuis bien longtemps, hélas!-

à un autre type d'échange:

un fonctionnement où tous les éléments de la Vie sont en synergie, en interdépendance, en bonne entente,

et où il n'est plus question de supériorité, de pouvoir abusif, et de situation figée.

Mais où il est question d'échange, de partage, de solidarité, de soutien, de respect et de reconnaissance mutuelle, de complémentarité et de compréhension, de créativité jubilatoire, de vie en mouvement.

C'est ce vers quoi nous tendons dans notre pratique du Taichi. Etre ensemble, tout simplement.

Deux fois par an, le spectacle magnifique des migrations en est la démonstration au sein de la communauté des oiseaux.

Pourquoi pas nous?

Elles sont passées dans notre ciel. Nous les avons entendues, d'abord: elles s'appellent tout en volant, organisant et réorganisant continuellement leur disposition dans les cieux: chacune à son tour devenant guide du groupe, ou formant groupe derrière la guide. Elles savent d'instinct où se placer au mieux, comment être fortes toutes ensemble et tenir dans la durée. Sans chef établi une fois pour toutes, mais d'un commun accord... elles sont vraiment mieux organisées et plus évoluées que nous, pauvres humains! Oh! quel plaisir d'observer ces grues de passage, remontant vers le nord.

Allez, le printemps s'en vient!Et notre émotion est toujours aussi fortes lorsqu'elles nous offrent le plaisir de passer au-dessus de nos contrées!

Alors bon printemps à Vous!

Anne

Explorer comme un bébé

Que de similitudes!

Dans l'apprentissage et la pratique du Taichi, du Qi Gong,

notre recherche est exactement la même que celle de ce bébé...

... quel pied!...           

Retrouver l'intelligence et la logique du corps.

Redécouvrir cette liberté de mouvement.

Rencontrer les fondements de l'équilibre.

Ressentir, profondément, la  joie d'être en Vie.

 

Taichi…
 

            … ça sonne comme le nom d’une fleur
                 ça résonne comme le nom d’une île lointaine.

Mais c’est ici, chez nous, entre nous.

Entre le poids du corps sur la Terre, et la légèreté du souffle en mouvement.

Voguant sur des flots paisibles, le Chi nous invite à une joyeuse rencontre, à un temps convivial ;

Celui de l’être-soi, tout en faisant battre le cœur de l’être-ensemble.

Chacun à sa place. Chacun à son rythme, à son envie, à son ressenti. Le pas est prêt, et ça n’est jamais fini. Ca frémit, ça « frichtille », ça s’écrit à l’infini.

C’est le voyage du Chi, celui qui, sans nom, fait le tour du monde tout en restant ici.

Alors à dos de Terre, par tous les Airs, le temps se suspend et se surprend…

Et tous, seuls, nous nous retrouvons très nombreux, à battre d’un seul cœur, celui de l’écoute et de l’attention à l’autre ;

cette écoute qui nous redonne nos sens.

De là surgit un cri silencieux, celui d’être pleinement vivant.

Un cri qui résonne bien plus fort que tous les bruits de notre monde en tumulte.

Le Chi navigue, et danse, au travers d’un chant qui nous accorde. En silence, mais à tue-tête.

Et là, au creux de soi, un combat doux et puissant s’anime.

Un combat baigné d’Océan pacifique.

Un combat mené depuis la Nuit des Temps, qui s’avère être une si belle rencontre, de cœur à cœur, de corps à corps.

Un combat pour l’être soi, tous ensemble.


Johanna GALLARD
   ( présidente de l’Association Art du Vivant)
Février 2019

Colibris