Festival de la culture hispanique

Comme chaque année, le

FESTIVAL DE LA CULTURE HISPANIQUE 

présentera deux films espagnols au Bugue le 24 mars prochain à partir de 19h.

      Cinespanol

Les projections des films sont gratuites.

Dîner PAELLA pendant l'entracte 15 Euros sur réservations à 

g.thomasset@orange.fr ou 06 80 63 33 08.

O APOSTOLO DE FERNANDO CORTIZIO

Perdu dans la forêt, un homme recherche une maison d'une petite vieille dans laquelle se trouverait un magot. Aiguillé par un petit vieux, il se retrouve dans un village dont les visiteurs ne ressortent vraisemblablement pas de leur vivant. Et le scénario nous en donne pour notre argent, créant une certaine tension, qui ne retombe jamais. Ceci à l'aide de quelques ingrédients simple, qui génèrent un suspense passionnant: des réunions nocturnes dans l'église, des breuvages empoisonnés, une mystérieuse malédiction liée à une croix... Notre prisonnier pourrait bien en ressortir les pieds devant.

Face à notre anti-héro, se trouve un prêtre accueillant, mais très à cheval sur les règles (les femmes doivent dormir d'un côté, les hommes de l'autre...) et quelques rares habitant aux visages aussi burinés que le village dans lequel ils évoluent est délabré. Avec ces vrais gueules amochées, une forêt digne de Tim burton, les animateurs ont pris soin des moindres détails, concoctant une ambiance mortifère qui ne siéra pas aux plus petits. A ne pas manquer, ce conte maléfique, centré sur in personnage intéressé et plus malin que la moyenne, constitue un vrai film, passionnant.

LA NOVIA DE PAULA ORTIZ

Inspiré des "Noces de sang" de Federico García Lorca, "La Novia" raconte l'histoire d'un triangle amoureux entre deux hommes et une femme. Leonardo, Le Fiancé et La Fiancée (la Novia) forment un trio inséparable depuis l’enfance, mais Leonardo et La Novia sont unis par un fil invisible, farouche, impossible à rompre. Les années passent et La Fiancée se prépare, de plus en plus inquiète, à son mariage avec Le Fiancé au milieu du désert blanc où elle vit avec son père. La veille de la cérémonie, une Mendiante frappe à sa porte et lui offre un cadeau - deux poignards de verre - et un conseil : "Ne te marie pas si tu ne l’aimes pas". Un frisson parcourt l’âme et le corps de La Fiancée.

-- 
Guy Thomasset Le Bourg 24510 Limeuil 00 33(0)6 80 63 33 08 g.thomasset@orange.fr

 

festival

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau