Pétition pour la liberté des semences

 

 

 

 

Déclaration pour la Liberté des Semences

1 Les Semences sont à la source de la vie, elles sont l’aspiration profonde de la vie à s’exprimer, à se renouveler, à se multiplier, à évoluer en perpétuelle liberté.
2 Les Semences sont l’incarnation de la diversité bio-culturelle. Elles contiennent des millions d’années d’évolution biologique et culturelle, et le potentiel de millénaires de développement.
3 La Liberté des Semences est le droit d’exister de chaque forme de vie, et la base de la protection de la biodiversité.
4 La Liberté des Semences est le droit d’exister de chaque agriculteur et de chaque producteur. La liberté des agriculteurs de conserver, d’échanger, de faire évoluer, de cultiver, de vendre leur graines est au cœur de la liberté des semences. Quand cette liberté leur est ôtée, les cultivateurs se retrouvent piégés dans une spirale de l’endettement qui, dans certains cas extrêmes, les mènent au suicide.
5 La Liberté des Semences est la base de la liberté de l’alimentation, étant donné qu’elle est le premier maillon de la chaîne de l’alimentation.
6 La Liberté des Semences est menacée par les brevets qui génèrent des monopoles sur les graines et rend illégal l’échange et la conservation de celles-ci par les agriculteurs. Les brevets sur les semences sont moralement et écologiquement injustifiés car les brevets sont des droits exclusifs sur les innovations. Une graine n’est pas une invention, la vie n’est pas une invention.
7 La Liberté des Semences de cultures diverses est menacée par la bio-piraterie et le dépôt sous brevets du savoir indigène et de la bio-diversité. La bio-piraterie n’est pas une innovation, c’est du vol.
8 La Liberté des Semences est menacée par l’ingénierie génétique de graines qui contaminent nos fermes, mettant ainsi fin à la possibilité d’une alimentation non génétiquement modifiée pour tous.
9 La Liberté des Semences est menacée par la transformation délibérée des graines, faisant d’une ressource auto-génératrice un produit breveté. Le cas le plus extrême de graine non renouvelable étant la technologie dite Terminator Technology développée dans le but de créer des graines stériles.
10 Nous nous engageons à défendre la Liberté des Semences ainsi que la liberté d’évoluer pour différentes espèces ; et la liberté pour les communautés humaines de revendiquer que les graines libres de droits soient bien commun.
labanquedegraines
A cette fin, nous conserverons des graines.
Nous créerons des banques de graines communautaires.
Nous ne reconnaîtrons aucune loi qui fasse illégitimement d’une graine la propriété d’une société.
Nous ferons cesser les brevets sur les semences.

Vandana Shiva
Signez la déclaration

Partager :

 
Ajouter un commentaire

 

Taichi…
 

            … ça sonne comme le nom d’une fleur
                 ça résonne comme le nom d’une île lointaine.

Mais c’est ici, chez nous, entre nous.

Entre le poids du corps sur la Terre, et la légèreté du souffle en mouvement.

Voguant sur des flots paisibles, le Chi nous invite à une joyeuse rencontre, à un temps convivial ;

Celui de l’être-soi, tout en faisant battre le cœur de l’être-ensemble.

Chacun à sa place. Chacun à son rythme, à son envie, à son ressenti. Le pas est prêt, et ça n’est jamais fini. Ca frémit, ça « frichtille », ça s’écrit à l’infini.

C’est le voyage du Chi, celui qui, sans nom, fait le tour du monde tout en restant ici.

Alors à dos de Terre, par tous les Airs, le temps se suspend et se surprend…

Et tous, seuls, nous nous retrouvons très nombreux, à battre d’un seul cœur, celui de l’écoute et de l’attention à l’autre ;

cette écoute qui nous redonne nos sens.

De là surgit un cri silencieux, celui d’être pleinement vivant.

Un cri qui résonne bien plus fort que tous les bruits de notre monde en tumulte.

Le Chi navigue, et danse, au travers d’un chant qui nous accorde. En silence, mais à tue-tête.

Et là, au creux de soi, un combat doux et puissant s’anime.

Un combat baigné d’Océan pacifique.

Un combat mené depuis la Nuit des Temps, qui s’avère être une si belle rencontre, de cœur à cœur, de corps à corps.

Un combat pour l’être soi, tous ensemble.


Johanna GALLARD
   ( présidente de l’Association Art du Vivant)
Février 2019

Colibris