Rencontre de clowns à Sarlat

Chers amis, 

Nous recevons le Collectif des Poneys Rouges dans notre "garage culturel" Rue André Breton,

samedi 16 mars à 19h00.

Le déroulement de la soirée :

"Rencontre de clowns".

2 spectacles de 30 min, pose miam miam en auberge espagnol;

puis re-2 spectacles de 30 min

4 univers... 4 créations de clown… 4 stades d'avancement de projets.

"Nous allons nous entraider pendant deux semaines dans la démarche de création qui nous mènera jusqu'à la scène.»

Pour les clowns la rencontre du public est indispensable et rentre dans le processus de création. 

Afin que cette soirée puisse avoir lieu, nous attendons le public. Nous avons peu de réservations à ce jour. Je vous demande d'être réactif. Jeudi nous déciderons du maintien ou non de la soirée en fonction des réservations.

Bien amicalement et bien clownesquement votre,


-- 

Paulette Dekkers 

Cie Les Nez

Production Label Pôlette

Rue André Breton 24 200 Sarlat

Tel: 06 20 78 05 60

 

16 mars 201916-mars-2019.pdf (1.58 Mo)

 

clown

Ajouter un commentaire

 

Taichi…
 

            … ça sonne comme le nom d’une fleur
                 ça résonne comme le nom d’une île lointaine.

Mais c’est ici, chez nous, entre nous.

Entre le poids du corps sur la Terre, et la légèreté du souffle en mouvement.

Voguant sur des flots paisibles, le Chi nous invite à une joyeuse rencontre, à un temps convivial ;

Celui de l’être-soi, tout en faisant battre le cœur de l’être-ensemble.

Chacun à sa place. Chacun à son rythme, à son envie, à son ressenti. Le pas est prêt, et ça n’est jamais fini. Ca frémit, ça « frichtille », ça s’écrit à l’infini.

C’est le voyage du Chi, celui qui, sans nom, fait le tour du monde tout en restant ici.

Alors à dos de Terre, par tous les Airs, le temps se suspend et se surprend…

Et tous, seuls, nous nous retrouvons très nombreux, à battre d’un seul cœur, celui de l’écoute et de l’attention à l’autre ;

cette écoute qui nous redonne nos sens.

De là surgit un cri silencieux, celui d’être pleinement vivant.

Un cri qui résonne bien plus fort que tous les bruits de notre monde en tumulte.

Le Chi navigue, et danse, au travers d’un chant qui nous accorde. En silence, mais à tue-tête.

Et là, au creux de soi, un combat doux et puissant s’anime.

Un combat baigné d’Océan pacifique.

Un combat mené depuis la Nuit des Temps, qui s’avère être une si belle rencontre, de cœur à cœur, de corps à corps.

Un combat pour l’être soi, tous ensemble.


Johanna GALLARD
   ( présidente de l’Association Art du Vivant)
Février 2019

Colibris