Sac à malices

monter en neige le jus de pois chiche

Jusmousse 850x478

Pour remplacer les blancs d'oeufs battus en neige.

Une solution qui marche très bien pour les personnes qui ne peuvent ou ne veulent pas manger d'oeufs: le jus de pois chiches.

Vous souhaitez monter en neige du jus de pois chiches afin de l’utiliser dans différentes recettes en remplacement des blancs d’œufs. Suivez ces quelques conseils pour éviter les embûches :

. Si vous utilisez des pois chiches en conserve, recueillez le jus dans lequel ils ont baigné et fouettez-le au fouet électrique ou au robot pour une meilleure efficacité.

. N’hésitez pas à battre longtemps, le jus va d’abord devenir légèrement mousseux puis se transformer en une mousse blanche bien compacte. Il ne doit rester aucun liquide dans le fond du bol. C’est à ce moment-là que le jus monté est prêt.

. Selon votre recette, vous pouvez rajouter du sucre en poudre ou du sucre glace.

. Plus vous mettrez de sucre, plus la mousse sera dense et aura une meilleure tenue.

. Si vous utilisez le jus de pois chiches que vous cuisez vous-même, le liquide à conserver est bien l’eau de cuisson des pois chiches (et non l’eau de trempage). Dans ce cas, une fois les pois cuits, il est conseillé de faire réduire encore l’eau de cuisson afin d’obtenir un liquide assez épais et visqueux. Laissez-le ensuite refroidir avant de le monter.

. Dans tous les cas, le jus de pois chiches non monté se conserve 4 jours au réfrigérateur dans une boite fermée. Une fois monté, il est conseillé de l’utiliser le plus rapidement possible pour éviter qu’il ne retombe.

. Dernière petite astuce : vous pouvez faire de même avec le jus des haricots rouges, lentilles, et autres légumineuses !

Source: Association végétarienne de France

La sauge

LA SAUGE

Avec plus de 500 espèces, la sauge est la plante qui sauve. On disait d'ailleurs "sauge dans son jardin, éloigne le médecin".
Les propriétés de la sauge sont nombreuses: - régulatrice de la transpiration, antiseptique, anti-microbienne, antispasmodique, tonique des voies digestives, fortifiant cérébral et au pouvoir antioxydant (lié à la présence d'acide rosmarinique et de diterpènes).
Elle est excellente en cas de maladies dites putrides (certaines fièvres). 
Elle stoppe les sueurs des convalescents.
Elle combat l'asthénie nerveuse.
Elle régule les menstruations, les hormones (attention donc elle est interdite durant la grossesse et l'allaitement et à éviter en cas de cancer hormonodépendant)
Elle soulage les ballonnements, les flatulences, la lenteur de digestion.
Elle soulage les cystiques.
Elle est hypertensive.
Elle s'utilise en infusion trois tasses par jour. L'usage en huile essentielle est plus délicat, s'en référer à une personne compétente!

En externe, en compresse, elle calme les démangeaisons et cicatrise rapidement les ulcères aux jambes. Elle favorise la guérison des plaies.

En gargarisme elle désinfecte (en cas d'aphte par exemple).

Source: Buena Onda

Sauge

Le paillage

C'est sûr, après la pluie, le beau temps, alors, pour que la terre ne se dessèche pas...

Avantage paillage naturel

Petits amis

Quelques petits amis à attirer au jardin:
vous ne le regretterez pas, car ils oeuvreront tels des lutins bénéfiques!
Les journées hivernales peuvent être l'occasion de réfléchir et de rêver aux futures plantations et abris qui attirent les petits lutins...

Lutins

S'amouracher de la bourrache

 

S'amouracher de la bourrache pour au moins trois raisons :

  • C'est une plante mellifère, qui attire les insectes pollinisateurs (abeilles, bourdons, syrphes...). Ceux-ci contribuent à donner plus de fruits au potager et au verger.
  • Elle éloigne les limaces et les escargots 
  • Elle étouffe les mauvaises herbes

​C'est une plante annuelle, qui aime le soleil et supporte assez bien la sécheresse.
On la 
sème en mars et avril, dans un terrain frais et profond, elle donne des fleurs de mi-mars à octobre. On peut aussi la semer à l'automne.


Son nom scientifique est : Borago officinalis
On la trouve chez de nombreux 
fournisseurs de graines.
On peut même manger les fleurs (en décoration d'un plat de crudité par exemple), et les feuilles (en salade ou cuites comme l'épinard).

Info recueillie sur Mon jardin en permaculture.

La consoude

La consoude est une plante géniale, non seulement en permaculture!
On peut aussi la consommer cuite comme les épinards, mais il faut manger les grandes feuilles (pas les petites).
La racine peut également être utilisée en cataplasme (une fois cuite et coupée menu) pour accélérer la réparation de fractures (d'où son nomde consoude, car elle ressoude les os!)... ce qui n'empêche pas, évidemment, de rendre visite à son médecin!

Feuille de laurier brûlée

  Laurier feuille bio

Feuille de laurier : brûlez-la  pour éliminer la fatigue et les tensions.

Le laurier est un arbuste à feuilles coriaces, originaire du bassin méditerranéen. Très aromatiques, ses feuilles constituent la base du fameux « bouquet garni » de la cuisine française.

Les lauriers sont utilisés en horticulture, comme des arbres de couverture, dans la cuisine comme plante aromatique, et dans la médecine populaire comme plante médicinale.

La feuille de laurier accentue le pouvoir antioxydant des aliments, contribuant ainsi à un système immunitaire plus fort, la protection contre les effets nocifs des radicaux libres, la cicatrisation des plaies et la protection contre les virus.

Les feuilles de laurier sont riches de vitamine A, qui entretient et protège les muqueuses et la peau, Et a un effet positif sur l’humeur.

Les huiles essentielles de laurier  améliorent la fonction digestive. Son infusion stimule l’appétit et la digestion, aide à calmer les nausées, et soulage les ulcères, les crampes et ballonnements.

Les huiles essentielles  extraites des baies de lauriers  aident dans le traitement de l’arthrite, les douleurs musculaires, la bronchite et grippe.

Pour créer une atmosphère relaxante propice à la détente, brûler des feuilles de lauriers dans une pièce fermée, en restant en dehors. Après 10 minutes revenez dans la pièce…l’air est saturé d’une odeur magique qui vous calmera et vous apaisera instantanément. C ‘est un véritable encens de relaxation.

La feuille de laurier agit comme anti rhumatismal, antiseptique, bactéricide, diurétique, sédatif, et antioxydant. Il a un effet positif sur l’humeur. De même, les feuilles et les baies sont également efficaces dans le traitement de l’hystérie, et de la grippe neurasthénie de l’estomac.

Quelle(s) vertu(s) santé ?

Le laurier réveille l’appétit et redonne de l’énergie aux organismes affaiblis. Il est indiqué pour soulager les flatulences et stimuler les estomacs paresseux. Des phytothérapeutes le conseillent même contre l’arthrite et les maux de dents. En essence, il sera utilisable contre les entorses et les meurtrissures.

Vous pouvez aussi l’utiliser en infusion :

Une infusion qui soulage les flatulences:

2 g pour 100 ml d’eau bouillante, à prendre après le repas.

Feuille de laurier : brûlez-la pour éliminer la fatigue et les tensions. source : healthylifetricks

- See more at: http://sain-et-naturel.com/feuille-de-laurier-brulez-la-pour-eliminer-la-fatigue-et-les-tensions.html#sthash.XBZea2lK.dpuf

 

Taichi…
 

            … ça sonne comme le nom d’une fleur
                 ça résonne comme le nom d’une île lointaine.

Mais c’est ici, chez nous, entre nous.

Entre le poids du corps sur la Terre, et la légèreté du souffle en mouvement.

Voguant sur des flots paisibles, le Chi nous invite à une joyeuse rencontre, à un temps convivial ;

Celui de l’être-soi, tout en faisant battre le cœur de l’être-ensemble.

Chacun à sa place. Chacun à son rythme, à son envie, à son ressenti. Le pas est prêt, et ça n’est jamais fini. Ca frémit, ça « frichtille », ça s’écrit à l’infini.

C’est le voyage du Chi, celui qui, sans nom, fait le tour du monde tout en restant ici.

Alors à dos de Terre, par tous les Airs, le temps se suspend et se surprend…

Et tous, seuls, nous nous retrouvons très nombreux, à battre d’un seul cœur, celui de l’écoute et de l’attention à l’autre ;

cette écoute qui nous redonne nos sens.

De là surgit un cri silencieux, celui d’être pleinement vivant.

Un cri qui résonne bien plus fort que tous les bruits de notre monde en tumulte.

Le Chi navigue, et danse, au travers d’un chant qui nous accorde. En silence, mais à tue-tête.

Et là, au creux de soi, un combat doux et puissant s’anime.

Un combat baigné d’Océan pacifique.

Un combat mené depuis la Nuit des Temps, qui s’avère être une si belle rencontre, de cœur à cœur, de corps à corps.

Un combat pour l’être soi, tous ensemble.


Johanna GALLARD
   ( présidente de l’Association Art du Vivant)
Février 2019

Colibris