2021: Année de Transformation!

                                                                                                                                                                                                                                                   Saint-Germain-de-Belvès, ce 12 janvier 2021

Mes chers ami(e)s !

Quelle histoire, cette vie ! Qu’est-ce qui nous arrive ?
Du chaos à tous les étages de notre monde, à tous les étages de notre époque…
Et peut-être même du chaos en nous.

Depuis plusieurs années, pressentant que « cela » allait être costaud, nous nous sommes centrés,
nous avons respiré, nous nous sommes renforcés et fluidifiés.
Nous nous sommes plongés dans le monde intérieur pour nous enraciner et évoluer dans le monde.

Aujourd’hui, cette attitude et cette pratique fondamentales sont renvoyées à la solitude de nos foyers.
Dans la Voie que nous avons choisie, cette étape peut être fondatrice.
Contraint(e)s d’attendre des jours meilleurs pour la pratique en groupe, nous pouvons ne pas en rester là.

Il y a ce dont nous nous souvenons.
Pas dans la tête.
Non, je parle de ce qui s’est inscrit dans la mémoire de notre corps,
et qui ne demande qu’à se présenter à nous lorsque nous reprenons la posture…
Posture assise, debout, allongée… Lorsque nous respirons en conscience…

D’abord, rien ne vient, car au départ il n’y a rien.
Puis un petit quelque chose affleure… un souffle, un geste, un presque rien.
Laissez faire, suivez ce tout petit rien, voyez où il vous guide ! Même si cela ne dure guère.
On y revient, peut-être un peu plus tard, chaque jour.

C’est ainsi que la mémoire du corps se réveille. Elle joue parfois à la belle endormie, mais sa plus grande qualité est pourtant la fidélité.
Ce qui s’est inscrit - peu ou prou - dans notre corps y est rangé comme dans une bibliothèque.

Pour vous soutenir dans cette démarche solitaire, j’ai posté un lot de vidéos pédagogiques ici-même,
sur notre site
www.artduvivant.org, au chapitre « Pratiquer ensemble même à distance ». 

Allez-y et retournez-y : cela ne remplacera pas nos cours, mais c’est un support non négligeable que je continuerai à alimenter au fil du temps.
Cliquez et explorez ce chapitre!  
PRATIQUER ENSEMBLE même à DISTANCE!

Pour le moment, j’ai suspendu nos rendez-vous en plein air, car le mois de janvier ne s’y prête pas facilement.
Je ne sais pas quand nous pourrons réintégrer nos salles...
Je pense à une solution intermédiaire (des lieux abrités) ; vous serez tenu(e)s 
au courant. Je vous donnerai des rendez-vous.

En attendant, je mets à profit cette retraite imposée pour me consacrer à un projet artistique qui mûrit en moi depuis plusieurs années
- pour les personnes qui ne le savent pas, mon autre métier fut le théâtre...
Ce confinement peut être pour chacun(e) d'entre nous l'occasion de se reposer, de cocooner, de se retrouver, de réaliser des projets repoussés! 
Il peut aussi nous  ouvrir la porte vers de nouveaux horizons! 

A l’heure où je vous écris, nous vivons un moment important, inscrit dans les circonvolutions des astres.
Le fameux passage de l’aire des Poissons à l’aire du Verseau.
Pour appréhender cela, nous devons nous mettre au diapason de l’histoire de l’Humanité et prendre de la hauteur, car ces aires se calculent en nombreux siècles.
Ainsi, nous quittons l’aire des Poissons (patriarcale, martiale, matérialiste : 2000 ans tout de même !)
pour entrer dans l’aire du Verseau (matriarcale, fraternelle, humaniste : un bon 2000 ans à venir également).
Pas étonnant que nous nous sentions brassés, ramonés, secoués…
Les phases de transformation profonde ne sont jamais confortables, et dans ce cas-ci, le changement ne se produit pas en 24 heures, ni même en quelques mois.
Cela risque de secouer encore un certain temps, mais la perspective est encourageante...

Nous retrouvons ces phénomènes cycliques partout : du microcosme au macrocosme.
Il en va de même dans toutes les manifestations de la Vie : dans le monde minéral, végétal, animal ;
dans le monde chimique, physique, énergétique ; dans nos sociétés comme dans tout l’Univers.
La Vie met tous les moyens en œuvre pour trouver son point d’équilibre. Une quête infinie…

Le propre du Taichi Chuan, c’est un corps en mouvement, harmonieux.
Une recherche constante d’équilibre et de plénitude de l’être tout entier. Cette recherche ne finit pas. C’est pourquoi nous ne nous ennuyons jamais !

Alors accrochons-nous. Nous sommes sur Terre aujourd’hui pour vivre tout ce qui arrive!
Le vivre du mieux que nous pouvons. Pleinement. Sans jamais occulter la beauté, la lumière, la joie.

Puisse cette année 2021
être celle d’une transformation profonde, bénéfique, fertile.
Bonne année à toutes et à tous !
A bientôt,

Anne
Pour toute l’équipe de l’Association Art du Vivant

Pour gene

Date de dernière mise à jour : 2021-01-12

 

Art du Vivant

Art d'être soi

Art d'être ensemble

Art du mouvement en osmose avec le Vivant!


 

            

Colibris